Utilisez votre CPF pour vous former et développer vos compétences

Comment financer ma formation ?

Vous souhaitez élargir vos compétences professionnelles ? Vous former en vue d'une reconversion ou d'un projet personnel ? Certifiée Qualiopi, CCI Formation Bretagne est là pour vous accompagner dans votre projet. Dans ce guide, découvrez les avantages de suivre une formation ainsi que les différentes possibilités pour la financer.

Élargir son portefeuille de connaissance

Tout au long de sa vie, il est important de continuer à se former. En effet, suivre des formations permet d'acquérir de nouvelles compétences, mais également de faire face aux nouvelles situations et de mieux comprendre son environnement de travail. 

Contrairement à certaines idées reçues, les formations ne sont pas réservées aux personnes en reconversion professionnelle. Elles conviennent à tous les statuts : 

  • Les salariés du privé qui souhaitent développer, mettre à jour et élargir leurs compétences professionnelles
  • Les fonctionnaires qui veulent préparer un concours, évoluer dans leur branche ou développer les compétences liées à leur nouveau poste
  • Les demandeurs de travail qui souhaitent mettre toutes les chances de leur côté et saisir les meilleures opportunités
  • Les dirigeants qui ont besoin de s’adapter à un environnement en perpétuelle évolution et veulent se former à la gestion d’entreprise (management, comptabilité, démarchage, etc.)
  • Les indépendants qui souhaitent se perfectionner dans leur branche, se diversifier ou apprendre des compétences liées à la gestion d’entreprise

Découvrez dès maintenant les formations proposées par CCI Formation Bretagne, adaptées à tous les profils et à de nombreux domaines : management, entrepreneuriat, communication, marketing, immobilier, tourisme, hôtellerie, commerce, etc.

Pour vous aider à vous former au mieux, plusieurs solutions de financement sont mises à votre disposition : le CPF, les aides de Pôle emploi, les aides régionales, etc. Plus en détail, voici les différentes possibilités pour financer une formation.  

Financer ma formation à l’aide de mon Compte Personnel de Formation

Le CPF (Compte Personnel de Formation) est un dispositif de financement entré en vigueur en 2019. Il s'agit d'un compte individuel qui permet à son détenteur d'accumuler des droits à la formation sous forme de crédit. Initialement donnés en heures, les droits à la formation sont désormais crédités en euros. 

Le CPF s'adresse à tous les actifs : salariés du secteur privé, fonctionnaires, auto-entrepreneurs, employeurs, etc. Il permet à chacun d’obtenir une aide conséquente pour ses formations, voire de se former gratuitement quand le solde dépasse le coût de la formation. Néanmoins, seules les formations des organismes reconnus par l’Etat peuvent être éligibles au CPF. C’est le cas de CCI Formation Bretagne, qui vous propose des formations destinées à tous les profils.

Pour le calcul du crédit en euros, la règle est simple : pour chaque année travaillée, le compte est crédité de 500 €, ou 800 € pour les personnes peu qualifiées. Cette règle vaut pour tous les statuts professionnels. Notez qu’un plafond de 5 000 € s’applique pour le CPF : on ne peut pas dépasser ce solde. Ce plafond est toutefois porté à 8 000 € pour les personnes peu qualifiées.

Pour créer votre compte CPF et consulter votre solde, il faut vous rendre sur le site officiel : https://www.moncompteformation.gouv.fr/. Vous pouvez ensuite cliquer sur le lien « création de compte » en haut à droite de l’écran, et suivre les étapes indiquées. Il est également possible de cliquer directement sur «connexion» pour vous identifier grâce au service FranceConnect. Vous pourrez notamment utiliser vos identifiants du site impôts.gouv.fr ou de l'Assurance Maladie.


Financer ma formation grâce aux aides de la région Bretagne

La région Bretagne propose une aide financière à la formation. Ce dispositif s’adresse aux stagiaires démarrant une formation d'une durée d'au-moins 70 heures. Il peut s'agir des formations PRÉPA Projet, PRÉPA Avenir, PREPA Clés, QUALIF Emploi ou d’une formation en langue bretonne.

L’aide est réservée aux personnes inscrites à Pôle emploi mais n'ayant pas droit aux allocations chômage. Ainsi, elle permet aux stagiaires de suivre leur parcours de formation dans les meilleures conditions possibles.

En plus du financement de la formation, cette aide est de 390 € à 930 € par mois en fonction du quotient familial. Elle comprend un forfait restauration ainsi qu’un forfait mobilité dont le montant dépend de la distance du lieu de formation. L'aide n'est pas imposable ; elle peut d'ailleurs être cumulée avec d'autres aides, comme le RSA, l'AAH ou encore la pension d'invalidité.

Découvrir les aides de Pôle emploi

Quand on suit une formation professionnelle en tant que chômeur, il est possible de continuer à percevoir les ARE (Allocations d’aide au Retour à l'Emploi). D’ailleurs, suivre une formation permet de continuer à percevoir ses allocations sans avoir à prouver la recherche active d’un emploi. 

Mais il existe d’autres aides à la formation pour les demandeurs d’emploi. Dans le cas où vous ne pouvez pas obtenir de financement pour la formation ou que les aides ne couvrent pas tous les frais pédagogiques, vous pouvez prétendre à l'AIF (Aide Individuelle à la Formation) auprès de Pôle emploi. 

Par exemple, dans le cadre d’une formation CPF coûtant plus chère que votre solde disponible, l’AIF peut prendre en charge le reste à payer. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre conseiller pour connaître les possibilités.

Pour information, Pôle emploi propose également des aides aux embaucheur pour qu’ils puissent former un demandeur d’emploi. C'est le cas de la POE et de l'AFPR, qui permettent au demandeur d'emploi de suivre une formation afin de répondre à une offre spécifique pour laquelle il lui manque des compétences. En échange de cette aide, l'employeur s’engage à recruter la personne à la fin de sa formation.

Financer ma formation avec l’aide de mon employeur

Tout employeur doit veiller à ce que ses salariés bénéficient des compétences requises pour leur poste et nécessaires à leur bon développement dans l'entreprise. Ainsi, dans le cas où un PPE (Plan de Formation Entreprise) a été créé, il doit proposer à ses employés les formations prévues dans ce programme. Dans ce cas, le salarié conserve sa rémunération le temps de sa formation, et les frais supplémentaires (hébergement, repas, mobilité, etc.) sont pris en charge par l'entreprise.

Par ailleurs, la formation professionnelle permet de bénéficier du PTP (Projet de Transition Professionnelle), qui remplace le CIF (Congé Individuel de Formation). Ce dispositif donne au salarié la possibilité de s'absenter de son poste afin de suivre une formation qui lui permettra de changer de métier. Ce congé est accordé par l'employeur, sur demande écrite de la part du salarié.

L'employeur bénéficie alors de 30 jours pour répondre à son salarié : après ce délai, l'autorisation est réputée accordée. Néanmoins, l'employeur a également le droit de différer la demande du salarié de 9 mois au maximum.

L’AGEFIPH : l’organisme d’aide pour les travailleurs handicapés

L’AGEFIPH est le sigle de l'association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées. Comme son nom l'indique, cet organisme est chargé de prodiguer des conseils et d'attribuer des financements pour l'insertion professionnelle des personnes souffrant d'un handicap. Il accompagne également les employeurs qui embauchent ou emploient des personnes reconnues comme handicapées.

Ainsi, le soutien de l’AGEFIPH peut être très divers : financement d’une formation professionnelle pour une personne souffrant d’un handicap, aide financière à un employeur pour le maintien au poste d’une personne reconnue handicapée, aide financière pour le déplacement de la personne jusqu’à son lieu de travail ou de formation, etc.

L'AGEFIPH s'adresse aux personnes reconnues handicapées et bénéficiaires de l'obligation d'emploi. Selon l’article L5212-13 du Code du travail, les situations ouvrant droit à ce bénéfice sont notamment - mais pas exclusivement - les suivantes :

  • Être reconnu handicapé par la commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées 
  • Être titulaire de la carte d'invalidité 
  • Être titulaire de l'AAH (Allocation Adulte Handicapé)

Vous souhaitez suivre une formation professionnelle ? N’hésitez pas à consulter les formations proposées par CCI Formation Bretagne.

 

Date et mise à jour des informations : 22/05/2023